Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par

Aprés avoir  foulé le ''Macadam '' de la célėbre  route ...

 

Saint-Tite-2012 1554Paul , notre Maudit Quebecois  s'en est venu a Saint Tite  a la recherche d'un nouveau  '' Cheval vapeur ''

Saint-Tite-2012 0938 ici il n'y a que l'embarras du choix ...Saint-Tite-2012 0460 Saint-Tite-2012 0380 Saint-Tite-2012 0379 Saint-Tite-2012 0461 N'ayant pas trouvé de monture a son gout ils sont repartis sur un '' cheval a foin ''

  Saint-Tite-2012 0882

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 17/09/2012 13:33


Décidément, notre vaste auditoire ne semble pas trop suivre de près notre blogue favori :


C'est en fait Louis Hémon, votre compatriote Français, qui aura écrit : Maria Chapdelaine, depuis son Péribonka d'adoption.


Lorsque j'étais dans une classe où mes étudiants ne suivaient pas avec la plus grande attention, je m'amusais à leur raconter des histoires à dormir debout... Ça avait comme résultat de
les réveiller momentanément. Et ils me disaient que j'essayais de masquer mes erreurs, (si et tellement rarrissimes...) par un humour de pacotille !


C'est que la vérité autorise à être culotté !

Paul@mauditquébécois 17/09/2012 13:15


"T'aurais trop peur sur un chopper.


Avec Aline pourvu qu'ça pinne,


Avec Thérèse fraise contre fraise,


Faut pas qu'ça niaise !


Si j'avais les ailes d'un ange, je partirais pour : Saint-Tite,


Si j'avais plus de gazoline, je monterais toutes les belles collines,


Quand le soir sera venu, j'allumerais ma lumière pour ma vue,


Et je roulerais dans la nuit, en chantant ces jolies mélodies;


Si j'avais les ailes d'un ange, je reviendrais au Québec !"


Paroles de Robert Charlebois.

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog