Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #la famille

A-lac-st--Jean 0056[9]  Grand , j'irai écumer le Saint Laurent à la recheche de mes '' ancêtres ''

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 20/09/2012 22:15


C'est pas mignon ça ?


 


Quelle belle famille !


 


Quant à mes ancêtres, si d'aventure la chose vous intéressait, lorsque vous dites, vous les Français, que nous sommes cousins, alors c'est que vous avec plus que raison.


 


Mon ancêtre : Toussaint dit Dussault ou Du sault est parti de Perche en 1668 pour s'établir à l'Ile D'Orléans, près de Québec. Il déménagea plus tard en direction : Des écureuils, sur les
rives du Saint-Laurent. Ses descendants devinrent tailleurs de pierre à Saint-Marc des Carrières. Mon grand père, tailleur de pierre y habitait toujours et repose aujourd'hui au cimetière de
Saint-Marc. J'y ai vu sa tombe ainsi que celles de plusieurs personnes nommées Dussault. Ça fait un drôle d'effet d'entrer dans un cimetière de village et de voir que la majorité des tombes
portent votre nom...


 


Mon grand-père avait la réputation de ne pas trop tolérer les espiègleries des enfants. Et de ses doigts boudinés, la légende familiale nous suggère que lorsqu'il en avait vraiment assez
d'un enfant tannant, il lui administrait une pichenote derrière une oreille. Ce qui avait pour effet de décupler son désagrément...


 


Vraiment, on ne doit toucher les femmes et les enfants qu'avec des fleurs, me disait mon père. C'est que d'une génération à l'autre, voyez-vous, il y a certainement
évolution...

Sacha 20/09/2012 21:56


Mois je m'appelle "Jack le pirate", et ma soeur c'est "la princesse pirate" !!! Et on va "tuer le poisson pourri Capitaine Crochette"...


Ah ah ah ah ah !!!!


 


 

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog