Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par
Publié dans : #" Humeur "

Lorsque je les voient s'affairer  sur leurs valises je me demande se qu'ils mijotent encore ?...il y a 10 jours ils ont fourgués ma niche à roulette à un couple qu'avait une drôle de façon de "Jaser " ... après ils m'oblige de faire la sieste dans une espèce de " cage à grille "  je vous dit il se mijote quelque chose ?....

gui-mag-cha-2012-002.jpg  en plus voila là t'y pas qu'ils me font lire un livre..   où cela va encore me mener ?..... 

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 22/05/2012 23:10


Je dirais un mauvais moment à passer pour Vicky. Un peu comme pour nous, en cabine, on ne peut pas dire que c'est le pied. Mais je les devine en soute à l'air frais, avec le gravol dans le
plateau déjeûner et les requêtes des congénères aux hôtesses  trillées sur le volet, qui en dépit de leur grande expérience, sont aux abois. Grandes caniches montées sur talons en tenue
signée. Arborant un sourire permanent. Même et surtout lors des démonstrations des mesures d'urgence qui laissent les toutous dubitatifs quant à l'efficacité de celles-ci. 


 


Mais une fois arrivés, une vie nouvelle commence, comme le prédit si justement Marie Coton; mouches noires hallucinantes, maringoins pîqueurs et autres frappes à bord qui ne manqueront pas de
divertir la pauvre Vicky au pays des grands espaces !


 


Mais ce qui est le plus étonnant, c'est que l'on se fait à tout. Et les morsures des importuns moustiques ne sauront pas déranger la quiétude des grands voyageurs en quête d'insolite : et j'ai
nommé l'Homo Québécensis dans toutes ses coutures.


 


Avé l'assan. Non, avec l'aksant ciboire de câlice de tabarnak qu'on les aime les Françâ !

marie-coton des bulles 22/05/2012 17:01


Ma chère Wickie,


Tes maîtres t'aiment trop pour te faire des "niches"... et tu vas vivre une grande aventure comme tu n'as encore jamais connue. Pourtant, tu as déjà bien bourlingué mais là, c'est encore
mieux et de plus, tu vas volé pour la  première fois de ta vie... et puis, après, tu vas pouvoir pêcher le saumon !!! alors, surtout, ne te fais pas de souci ; tout va bien se passer !
Gros bisous et plein de caresses de Marie Coton des Bulles. Gypsie suivra de près tes aventures ! Bon vol !


 

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog