Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par couramiauds
Publié dans : #Portugal

Voyage Portugal S6 (54)

 

spéciale pour les "originaires" de Saint Genest Lerpt...

 

Souvenirs...souvenirs........     qui sommes nous ?...

Voir les commentaires

Publié le par
Publié dans : #Portugal

  un peu de quelque chose.!!!!

 

 

 

 

Mardi  11 Novembre 2008

 

Le soleil est un peu voilé ce matin, il n’y a pas grand monde dans les espaces verts qui bordent la ‘’Torre Belém ‘’ et la Vickie en profite pour s’ébrouer et faire un peu la course pour essayer d’attraper une mouette. Le petit ‘’ déj » » est prèt et Nénette commence a s’agiter, il est 8h30. Nous préparons tranquillement pour le départ ‘’ Bye bye Lisboa’’ ,nous empruntons le pont ‘’ de 25 abril’’ qui surplombe l’estuaire du Tage et d’où l’on a une vue magnifique de ‘’ Lisboa ‘’ et de l’ensemble de l’estuaire. Nous passons à coté de la statue du ‘’Christ Roi’’ situé sur la rive gauche, les photos sont vite faites car il y a du monde sur l’autoroute et ce n’est pas très facile en conduisant…. Nous décidons de ne pas nous arrêter à ‘’Sétubal’’ « overdose de villes » contournons toute la presqu’ile Arrabida, nous quittons l’autoroute pour la N5 et à Alcacêr do Sal nous bifurquons sur la rive sud de la réserve naturel de la Serra d’Arrabida; nous traversons un immense forêt de pins ‘’ style les Landes’’ où dans des petites lagunes nous apercevons des   « cigognes » Après une interminable ligne droite nous arrivons à ‘’Comporta ‘’ et retrouvons l’océan, pour entamer notre descente vers le ‘’Sud ‘’et la province de l’Algarve. Arrivée à ‘’Sinès’’ zone très industrialisée ‘’ ports pétrolier’’   de chaque coté de la ville, nous nous arrêtons au dessus du port de pêche, a l’abri d’une grande jetée   créé artificiellement .. « d’immenses blocs de pierre et de structures béton » il fait un temps magnifique, ce qui augure de belles journées. Nous reprenons notre petit bonhomme de chemin pour atterrir à ‘’Villa Nova de Milfontès’’ petite bourgade en bordure de l’océan, nous prenons la direction du ‘phare ‘ et sur le coté gauche en sortant du village il y a un parking en terre où sont déjà stationnés plusieurs CC, grosse majorité de ‘’Hollandais’’ , nous continuons vers la plage où il y a des parkings aménagés certains ont des barres, mais jouxtant la plage, des stationnements parallèles ferons très bien notre bonheur. Nous partons faire une ballade dans les dunes et découvrir les environs. Dans la soirée nous faisons le tour du village d’aspect très ‘’sympa ‘’ pour faire 2 a 3 courses…le soleil nous gratifie d’un magnifique couché…..A notre retour nous trouvons 6 autres CC, 4 anglais 2 Français …

 

Mercredi 12 Novembre 2008

 

Un soleil radieux illumine le CC il est 7h00,c’est un petit ‘’Dèj’’ de rêve face a l’embouchure de la rivière et la baie du port, où la marée est basse, matinée passée a ‘’flemmarder’’  Nénette part faire un tour et revient avec deux grosses tranches de poisson qu’elle cuisinera avec ‘’Amour’’ un vrai délice, pour du poisson frais il n’y a pas mieux. Un fort vent c’est levé avec la marée et comme nous sommes un peu exposé nous décidons de poursuivre notre route, en ayant fait au paravent le plein d’eau et vidé la cassette dans un bloc sanitaire à coté du parking des ‘’ Hollandais’’ le pied…..  direction ‘’Odémira’’ rien de bien intéressant , alors on continue vers ‘’ Odeceixe’’ charmant petit village avec une petite rivière tranquille, le village est en escargot autour de sa minuscule place et il n’est pas facile d’y stationner, dans un méandre de la rivière nous apercevons un petit parking, mais arrivé à proximité, il y a déjà 3 CC nous partons donc vers la ‘’praia’’ mais vu la force du vent pas possible de stationner …. Alors nous partons dans ‘’tournicotage’’ où la nuit va nous surprendre et là, nous nous apercevons qu’il n’est pas facile de trouver un coin à l’abri du vent ….Et c’est 30km plus bas que nous enfilerons dans une copropriété ‘’déserte’’ entre des villas bien a l’abri du vent qui est devenu en plus froid !…nous sommes à ‘’Arrifana ‘’

 

Jeudi 13 Novembre 2008

 

La nuit fut calme ,mais fraîche heureusement que notre exposition est face au soleil, ce qui va rapidement réchauffer l’atmosphère . pendant que Nénette reste emmitouflée dans ces couverture , je vais faire le tour du quartier avec la ‘’VIC’’ le quartier est squatté par les chats mais pas ‘’Ames ‘qui vivent ; le vent c’est calmé, alors après déjeuné nous partons jusqu’au ruines qui surplombent l’océan.
Les falaises sont impressionnantes !.. et dans le bas, un tout petit port où s’affaire quelques pêcheurs, l’accès n’est pas des plus aisé, une petite route de terre très escarpée y conduit avec des pentes à + de 20 %. Il faut le moral après une journée de pêche pour remonter par ici…. Allez en route pour la pointe Sud ouest du Portugal . le ‘’Cabo de S. Vincente’’ nous nous arrêterons en chemin à ‘’Sagrès’’ petite ville où règne une atmosphère de bout du monde assez plaisante, encontre bas de la grande place sur un parking en terre 5 a 6 CC sont stationnés face a l’océan, nous nous installons dans un coin mais le terrain est en pente et ne me plais guère … enfin !…Nénette part avec Vickie faire un tour de la petite plage pendant que j’essai de mettre le CC de niveau, quant j’aperçois un CC maneuvrer, Euréka il s’en va je remonte vite mais pieds et me précipite a la place, il s’en est fallu de peu car l’endroit étant bien abrité attisait les convoitises … déjà 3 à 4 CC rappliquent ‘’ toujours des ‘’Hollandais’’ ils sont au moins 9 pour un petit ‘Frenchy’’  « le pied » ; lorsque Nénette revient elle commence a froncée les sourcils ne me voyant plus à l’ancienne place, et c’est toute ravie qu’elle s’aperçoie que nous sommes superbement installés….. face à la mer, soleil levant a gauche, soleil couchant a droite et complètement a l’abri du vent du nord !….elle est pas ‘’belle la vie ‘’.

Nous faisons le tour de la bourgade,tout en long et au bout de la rue principale, en contrebas, un port de pêche récemment refait,niché dans une baie, bien à l’abri du vent et de l’océan, un grand hotel surplombe toute la baie ‘’ il y aurait une borne Wifi !… à part les camping-caristes pas grand monde dans la rue…. En rentrant nous assistons à notre 1ier coucher du soleil sur le cap ‘’ San Vincente’’, assis sur transat…..

 

Vendredi 14 Novembre 2008 

 

Pendant que je fais la vaisselle, Nénette descend à la plage faire le petit tour de la ‘’VIC’’ et revient toute émoustillée «  tu verrai, il n’y a pas un brin de vent, je vais me baignée » et nous voici parti elle avec sa serviette et son maillot, moi avec le ‘’Canon’’ pour immortaliser la chose, et c’est comme cela que nous nous sommes retrouvés tout les 2 à nous baigner, certes, pas dans une eau à 25° mais 17-18° sûrement et comme l’océan est d’huile ‘’le rêve ‘’ , nous sommes seuls et nous allons bien en profiter… le séchage se fera sur les rochers sous un soleil devenu très chaud il est 10h30, ici . En remontant nous chaussons les godasses de rando et en route pour le ‘’Faro san Vincente’’, nous passons le long de la forteresse bordée de grand parkings où sont installés plusieurs CC et nous suivons la découpe de la cote ; a vol d’oiseau le cap n’est qu’a 2 ,5km mais vu la découpe nous faisons bien 7 km,le paysage est superbe dans le fond des criques entourées de falaises culminants autour des 100m, une autre forteresse,coincée, sur un petit cap, est menacée d’etre engloutie par l’océan, des pans entier de falaise s’écroulent…. Impressionnant nous prenons une photo car le prochain coup je ne suis pas sur que le ‘’fortin’’ soit encore là. Dans les landes, des meutes de chiens a demi sauvages errent et aboye sur notre passage ‘’ Nénette ‘’ n’est pas fiere….Nous arrivons au Phare, avec une pensée émue pour ‘’ Vincent’’ que l’on croyait etre le Saint patron des Vignerons, mais encore un ‘’cumulard ‘’ il fait aussi dans la lumière….anecdote : le phare est situé à coté d’un ancien couvent de ‘’nonnes’’ qui avant la construction du phare agitaient, les jours de brouillard, des centaines de clochettes pour prévenir les bateaux, le Cap étant en effet très dangereux.. la nuit elle allumait de grands feux pour le signaler. A l’heure actuelle, la tradition demeure, ce sont les jeunes filles,qui agitent leurs ‘’strings’’ au passage du « Vendée globe » !……Le retour se fera par la route après avoir casse-croûté face aux Amériques …… En rentrant je me prépare des photos , car demain matin j’irais essayer ‘’Wifi’’

 

Samedi 15 Novembre 2008

 

Le temps est toujours aussi beau, le ciel est d’un azur, pas un nuages, nous avons ‘’même ‘’ une pensée compatissante pour ceux qui sont la haut et en WK ‘’snif, snif !…  l’ordi dans le sac a dos et en avant, premier essai,assis sur le petit muret bordant l’ hôtel, mais si j’arrive a capter le signal, il est trop faible, alors je ma risque dans le parc, mieux mais…. Devant la réception il y a un petit jardin, c’est assis sur une souche que je vais réussir a consulter mes Mails et envoyer quelques nouvelles par le ‘’ blog ‘’ Nénette a été faire des petites courses et m’attend assise sur la murette, l’autonomie de l’ordi + les coupures intempestives m’empêcherons d’en faire +. C’est quand même satisfais que je quitte mon petit coin sous l’œil bien veillant d’ employés de l’ hôtel. En rentrant nous apercevons un CC garé sur le trottoir d’en face, Nénette, dit tient des ‘’ 42 ‘’ et moi de rajouter peu etre des ‘’Stéphannois’’   le ‘’gars qui était au volant de rajouter « non , Roche la Molière » et nous entamons une petite discussion qui rapidement au souvenir d’enfance de Nénette ‘’ tu n’est pas de …. Si  mais oui , ha je te reconnais et ainsi de suite ‘’ la Femme arrive se disant ‘’ il a encore trouvé quelqu’un pour jacasser’’ lui ‘’ tu sais qui s’est, non, Odile Capraro, pas possible !… ‘’

Je n’en dirais pas plus, car il faudrait bien que les ‘’gens ‘’ de Saint Genest Lerp ‘’ creusent un peu leurs souvenirs ….. sur le sujet spécial ‘’perdu de vue’’

 La soirée se passera aux ‘’souvenirs souvenirs ‘’  autour de la boisson locale  « Porto »   

 

 

   

 

Voir les commentaires

Publié le
Publié dans : #Portugal
on nous avais dit que tu étais une ''lumière '' mais de là a croire que tu étais un "Phare "!.......

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog