Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par " Les Couramiauds "
Publié dans : #ballades espagnoles

Plaza de Espagne....

Elle a été conçue pour l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'architecte local Aníbal González (architecte responsable de l'événement) et inaugurée par sa majesté le roi Alphonse XIII d'Espagne.

Mille hommes ont participé à sa construction. Les travaux ont commencé en 1914 pour se terminer en 1928, sous les ordres de Vicente Traver, nommé architecte responsable après la démission d'Aníbal González en 1926. Ce fut la construction la plus coûteuse de l'Exposition.

La place forme un hémicycle de 200 mètres de diamètre, symbolisant l'Espagne accueillant ses anciennes colonies. Elle regarde dans la direction du Guadalquivir, représentant le chemin vers l'océan Atlantique et l'Amérique. Un bâtiment unique longe tout son côté arrondi. Au centre de la place se trouve une fontaine (conçue par Vicente Traver). Entre le centre et le palais coulent des canaux, en demi-cercle également. Quatre ponts les enjambent, représentant les quatre anciens règnes d'Espagne.

   "Séville en flanant "..
   "Séville en flanant "..
   "Séville en flanant "..
   "Séville en flanant "..
   "Séville en flanant "..
   "Séville en flanant "..

Commenter cet article

Paul@mauditquébécois 21/04/2016 15:04

Impressionnant ! Et l'histoire des différentes régions qui nous est racontée sur les blasons au pied de l'édifice. Tous ces azulejos qui ceinturent ce site étourdissant comme la danse endiablée du flamenco.

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog