Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  ..Le blog des Couramiauds..

..Le blog des Couramiauds..

Tout commence par le besoin de partir, pour seule certitude : vouloir être ailleurs. Loin, de tout ce qui nous enchaîne au quotidien, de nos dépendances, de tout ce que nous croyons être… Découvrir les paysages aux multiples aspects, errer selon l’intuition, répondre à l’appel de l’horizon, c’est le vrai bonheur d’une quête sans fin. Une quête où la terre est sans frontières. Une quête où « être » est synonyme de « libre », où « voyager » est synonyme de « vivre ».

Publié le par " Les Couramiauds "
Publié dans : #ballades espagnoles
  " Les Casetas "

Le soir venu, toute la ville se rend sur le champ de foire dans le quartier de Triana, entre les rues Morato et Ramon de Carenza, pour se réunir dans des casetas, ces abris de toiles loués par de riches particuliers et par des sociétés qui s'en servent comme moyen de représentation.

Dans les casetas, on mange les plats traditionnels, on boit des vins en provenance des terroirs espagnols et on danse la sévillanas jusqu'au petit matin.

Les casetas sont privées et qu'il n'est pas facile pour un touriste de s'y faire inviter. Il faut en effet savoir que l’on n’y accède que sur invitation d’un associé ou d’une connaissance.

Mais d’autres sont publiques, et l’on peut y entrer librement. Le bureau d’information, situé à l’entrée de la feria, vous les indiquera.

C'est en revanche dans les allées que l'on trouve une véritable ambiance de fêtes avec des danses endiablées sous le rythme du flamenco.

Ne soyez pas en reste. Vous ne tarderez guère à vous faire inviter et entrer dans la danse.

  " Les Casetas "  " Les Casetas "
  " Les Casetas "
  " Les Casetas "  " Les Casetas "

Commenter cet article

Pepere 21/04/2016 17:17

Exubérance mais tellement fascinant.

Paul@mauditquébécois 18/04/2016 20:07

Il existe des castes partout; les privilèges qui font se reproduire la propriété des fortunes, des privilèges, des intérêts. Et souvent, on réalise que la vie des privilégiés est marquée par une certaine pauvreté. Celle les autorisant parfois à abuser des autres. Ici au Canada, nous avons nos clubs sélects qui ont fait encore récemment la manchette avec les abus des patrons du Comité International Olympique qui abusait sexuellement des employées, des fonds publics avec des privilèges somptuaires et qui en menaient large jusqu'à ce que les victimes n'eurent plus peur de perdre leur travail. La richesse et son revers de pauvreté morale, parfois.

Ma musique

Ils méritent votre visite

Hébergé par Overblog